Développement économique

La loi NOTRe du 7 août 2015 est venue conforter le rôle des intercommunalités dans le domaine du développement économique en complémentarité des Régions qui restent chef de file en la matière avec l’obligation de définir un SREDII (Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation).
La loi modifie ainsi la définition légale de la compétence « développement économique » en supprimant l’intérêt communautaire pour les actions de développement économique et les zones d’activité économique. Seul le « soutien aux activités commerciales » reste soumis à l’intérêt communautaire. Elle fait ainsi naître une nouvelle compétence intitulée “politique locale du commerce et soutien aux activités commerciales d'intérêt communautaire”.

Dans ce nouveau paysage, la stratégie de la Cali en matière de développement économique s’appuie sur 4 axes principaux :

1/ Soutien au tissu économique local

La Cali soutient et accompagne les acteurs économiques locaux en complémentarité avec les aides régionales.

Pour soutenir l’activité économique du territoire, La Cali anime certains dispositifs et met en place des partenariats : Soutien aux espaces de coworking à l’Association des Artisans du Libournais, partenariat avec l’ADIE, avec le GEIQ multisectoriel, plateforme emploi par Jobijoba...

Elle met en place des actions d’animations et de promotions économiques en soutenant certaines initiatives locales, comme le salon Le LINK, en copilotant l’organisation du forum de l’emploi avec le service politique de la ville, en organisant des réunions d’information et sessions de formation avec certains acteurs économiques locaux tels que les artisans du bâtiment, les agents immobiliers, les agents financiers dans le cadre de la politique de La Cali d’habitat durable.

Elle a voté des exonérations fiscales pour les entreprises nouvelles, les entreprises innovantes ou la reprise d’entreprises en difficulté, la création et l’extension dans les zones AFR (aides à finalité régionale) et quartiers prioritaires…

Enfin, les équipes de La Cali conseillent, accompagnent, aident les chefs d’entreprises et entrepreneurs dans leur quotidien : recherche de locaux, de réseau de partenaires, recherche de synergie entre entreprises, recherche de solutions de financements, veille économique, accompagnement des communes (PLU)

2/ Stratégie de marketing territorial

Pour développer l’attractivité du territoire, La Cali s’est engagée dans une démarche de marketing territorial qui a permis, en concertation avec les acteurs économiques du territoire, d’en définir le positionnement en tant qu’agglo, Rive droite de Bordeaux.
Cette approche prend aussi la forme de partenariat avec BGI : l’adhésion à BGI permet de rationaliser la prospection d’investisseurs potentiels en mutualisant les moyens avec La Métropole, le Département, la Région et la CCI.

3/ les ZAE : 150 hectares avec une offre multi-site

Le Libournais est un territoire attractif avec une situation géographique stratégique, à proximité de la Métropole bordelais, des infrastructures de qualité et une desserte performante (A89, gare TGV, réseaux TER), un foncier disponible et compétititf...

La Cali a choisi de structurer une offre multi-site de parcs d’activités économiques, tendant à la complémentarité et à la non concurrence, qui s’appuie sur les principales centralités urbaines du territoire, d’Izon à Saint-Seurin-sur-l’Isle.

4/ l’économie circulaire et les nouvelles filières basées sur l’optimisation des ressources

Le Libournais est engagé dans la mise en place d’une dynamique territoriale nouvelle, fédératrice et coopérative, en partenarait avec le Smicval, véritable leader visionnaire dans ce domaine (lien site).
L’objectif ? Inventer de nouveaux modèles de développement pour préserver les ressources (écoconception, réutilisation, réemploi, recyclage…), améliorer la compétitivité des entreprises, favoriser l’innovation et créer des emplois locaux.
Des projets pionniers sont déjà sur les rails : récupération de chaleur pour chauffer des serres agricoles, recycleries, unités de méthanisation, mobilisation de bois-énergie…
 
Logo TEPCVLa Cali, un des 200 « Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte » reconnu par le Ministère du développement durable.

 

Partager cet article