Festival les 6 Trouilles

La 15ème édition du Festival des 6 Trouilles se déroule le samedi 24 novembre à 13h30, au Cinéma Grand Ecran de Libourne.

Au programme, 12 court-métrages en compétition avec cette année en plus :

  • Un retour sur les films tournés dans un  « Taxi Studio »  dans le cadre des rencontres des acteurs de l’éducation à l’image proposées par le service jeunesse de la Cali en octobre.
  • La projection d’un extrait du « livre de la jungle » réalisé (à leur manière)  par un groupe de l’Espace Jeunes d’Izon. (film suédé)
  • La diffusion d’un film d’animation court réalisée par l’Espace Jeunes de Libourne

Ainsi que la diffusion du film long métrage  « chair de poule 2 ».  

Invitations à retirer : Espace Familles, 12 rue Paul Bert à Libourne.

Renseignements : 05 57 55 55 22 / les6trouilles.com

Le Jury 2018

Le jury est composé, entre autre, de personnalités liées au domaine de l’image, professionnelles ou non.
Président du jury : Benoit Labourdette, cinéaste, pédagogue, expert en nouveaux médias

Membres du jury :

  • Philippe Caulier comédien
  • Un élève de 3ème année de l’école 3 IS (Institut international de l’image et du son de Bègles)
  • Thibault Le Gallo, diffuseur, représentant des cinémas « Grand écran »

 

Les prix remis sont classés en 10 catégories : La citrouille d’or, le prix de la mise en scène, de l’interprétation, du scénario, des décors et des costumes, des effets spéciaux, du suspens, de l’humour, du montage

Les films en compétions de cette 15ème édition :

  • « Hypnos » lycée Jean Jaurès Cenon
  • « No Futur » MECS (Maison d'enfants à caractère social) Blanquefort
  • « Les bois maudits » Espace Jeunes/La Cali Coutras
  • « Héritage maudit » Courts aux trousses Coutras
  • « Le Livre envolé » Espace Jeunes/La Cali/classes cinéma lycée Max Linder Libourne
  • « Les Maxences » lycée Max Linder Libourne
  • « Détention » lycée Max Linder Libourne
  • «  Il n’est jamais revenu » Ciné Noès Pessac
  • «  Game over » Ciné Noès Pessac
  • « Mytho « Ciné Noès  Pessac
  • «  Gym Nase » Point Rencontre Information Jeunesse Saint André de Cubzac.
  • « Plus belle la mort » Point rencontre information jeunesse Targon

 

 Retour sur l’histoire du Festival :

En 2004, dans le cadre de ses actions d’éducation à l’image, la Ville de Libourne, en partenariat avec l’association Périphéries Productions, imagine et crée ce festival.

Aujourd’hui il est porté par le service jeunesse de la Communauté d’agglomération du libournais (la Cali)  qui développe de nombreuses actions d’éducation aux images.

La participation à ce dernier s’effectue en répondant à un appel à films destiné à tous, notamment aux structures d’animation accueillant un public jeune. Les films réalisés doivent s’inscrire dans le cadre d'ateliers d’éducation à l’image, accompagnés par des professionnels, qui doivent permettre à des jeunes, par la pratique du cinéma, de comprendre le langage de l’image, de favoriser leur sens critique du regard, de découvrir les métiers de l’audiovisuel et de la comédie, de s’engager et de participer à un projet collectif.

La principale contrainte est de réaliser des films de genre (horreur, policier, science-fiction…) pour s’amuser à se faire peur.

Le Festival se déroule sur une journée, au Cinéma Grand Ecran de Libourne, partenaire de la manifestation.

Les films sélectionnés sont d’abord projetés le matin devant un  jury de professionnels puis l’après-midi au grand public.

En clôture, le jury, présidé par une personnalité (Rufus, Claude Villers, Bernard Blancan, Jean-Pierre Denis, Claire Nebout, Vincent Desagnat, Michel Piccoli, Eric Blanc, Julie Gayet, Anne Bertrand…) remet les prix aux participants dont la Citrouille d’or.

Un deuxième jury, celui du Conseil Municipal Enfants de Libourne, prime son film préféré.
En  plus de 15 ans, ce sont plus de 220 courts-métrages qui ont été diffusés.
Les jeunes qui ont participé aux films sélectionnés sont bien sûr invités au Festival. Ils sont présents le matin lors de la projection pour le jury pour échanger avec lui et répondre à d’éventuelles questions.

Et depuis six ans, ils sont également invités à participer à des ateliers liés à l’image dont les productions sont projetées dès l’après-midi au public. Cette année il leur est proposé de tourner une scène géante de Zombie… réalisée par l’association l’œil du baobab, en extérieur (à proximité du cinéma)

2017

« L'histoire suspendue » primé au festival « Les 6 trouilles »

Ce court-métrage a été réalisé dans le cadre d’un atelier d’éducation à l’image organisé à l’Espace Jeunes à St Denis de Pile durant l'été 2017.

Accompagnés par 2 professionnels, Julien LE YOUDEC pour la réalisation et le montage Christophe GARBAGE pour la réalisation et le montage,
les participants sont passés par toutes les étapes de la réalisation d’un film, de l’écriture du scénario jusqu’au montage final en passant par la création des costumes et des maquillages…
il a reçu le prix du « scénario » et « La Citrouille d’or » au festival des 6 Trouilles 2017 présidé par la réalisatrice Diane Bertrand.
 

2016

« Bérénice se fait peur » primé au festival « Les 6 trouilles »

Ce court-métrage a été réalisé dans le cadre d’un atelier d’éducation à l’image organisé à l’Espace Jeunes de Libourne durant l'été 2016.

L’atelier s’est déroulé sur 9 jours avec 9 participants.

Accompagnés par 3 professionnels, Julien Le Youdec pour la réalisation, Jonathan Labbé pour l’écriture du scénario et Marianne Treppo pour le maquillage et les décors, les participants sont passés par toutes les étapes de la réalisation d’un film, de l’écriture du scénario jusqu’au montage final en passant par la création des costumes et des maquillages…

« Bérénice se fait peur » a reçu le prix du « suspens » et « La Citrouille d’or » au festival des 6 Trouilles 2016 présidé par l’actrice Julie Gayet

 

2015

« 372 »

Ce court-métrage a été réalisé dans le cadre d’un atelier d’éducation à l’image organisé à l’Espace Jeunes de Libourne en juillet 2015.
L’atelier s’est déroulé sur 9 jours avec 14 participants.
Accompagné par un professionnel de l’image, Julien Le Youdec, les participants sont passés par toutes les étapes de la réalisation d’un film, de l’écriture du scénario jusqu’au montage final en passant par la création des costumes et des maquillages…
La seule contrainte imposée aux jeunes cinéastes était de faire un huis-clos dans l’Espace Jeunes de Libourne qui venait tout juste d’ouvrir ses portes.
« 372 » a reçu le prix de la réalisation au festival des 6 Trouilles 2015 ainsi que le prix du Jury Scolaire au festival de Lussac.

Partager cet article