Le Conseil de Développement de La Cali

Le Conseil de Développement de La Cali

Un nouvel outil de démocratie participative à l’échelle du territoire

Obligation légale pour les intercommunalités de plus de 50 000 habitants, un Conseil de développement, composé de 90 habitants du territoire bénévoles, est en construction au sein de votre agglomération.

 

De quoi s’agit-il ?

Le CoDév est un outil de démocratie participative, une instance composée d’habitants du territoire bénévoles et dont la tâche est de se prononcer sur des missions ou projets intercommunaux afin « d’enrichir la décision politique ».
Cette assemblée a pour but de regrouper des bénévoles issus de tous les horizons : associations, entreprises, étudiants (+ de 18 ans), retraités, actifs…. en créant un réseau accueillant, ouvert et convivial composé de 90 membres (45 membres nommés par voie de candidature : 1 personne par commune + 45 membres désignés par tirage au sort sur les listes électorales).

Mode d’action

Le Conseil de développement pourra être saisi directement par le président de l’Agglomération, après avis de la conférence des maires. Mais des autosaisines seront également possibles : sur proposition de l’instance à la majorité simple des membres présents.
A terme, quelle que soit la demande, les travaux réalisés auront une optique consultative et non décisionnelle.

Objectifs

Les administrés devront réfléchir ensemble à l’avenir du territoire et co-construire un projet citoyen pour La Cali et ses 45 communes.

Missions du CoDév

  • Capter les bonnes idées de la société civile pour « Imaginer les services publics de demain »
  • Faire remonter les questions qui préoccupent les citoyens afin de « Parler de ce qui fait débat »
  • Booster les recours à la consultation des citoyens pour « Accentuer la participation »
  • Recueillir les avis des administrés sur les projets de territoire menés par La Cali

Quels sujets ?

Tous les domaines variés de la vie publique peuvent être évoqués : Logement, transports, environnement, santé, enfance, économie, jeunesse et sports …

L'année 2021 du Conseil de développement de La Cali

L'année de lancement du Conseil de développement (CoDév) de La Cali a débuté dans un contexte difficile au point de vue sanitaire. Cela n'a pas empêché les habitants à candidater ou à accepter l'invitation par tirage au sort pour devenir membre de l'instance.
Cela n'a pas empêché également l'équipe d'animation de proposer un lancement à distance ou dans le respect des gestes barrière pour avancer sur les thématiques de l'année :

  • Une saisine expresse et exceptionnelle du Président de La Cali sur la vaccination et le confinement des activités (dont les propositions ont été transmises dès le 20 Mai 2021)
  • La saisine 2021 sur les mobilités et notamment le réseau de Calibus
  • L'auto-saisine 2021 des membres sur le développement économique du territoire

Grâce aux 10 ateliers d'intelligence collective, aux auditions d'une trentaine de spécialistes, aux 4 visites guidées sur le terrain, aux 6 groupes de travail (ce qui représente en tout entre 600 et 1 000 heures de bénévolat pour l'ensemble du CoDév), les membres ont formulé pas moins de 137 propositions.

Quelques exemples concrets :

  • L'aide aux personnes qui n'ont pas accès à internet à prendre rendez-vous en ligne et l'identification des personnes qui n'ont pas de moyen de transport pour les emmener sur les lieux de vaccination ou vacciner à domicile
  • L'installation de bornes de récupération de masques usagés via l'entreprise sociale et solidaire "Keenat" et son service "R'maque"
  • L'ouverture d'un "VacciDrive" (vaccinations en voiture)
  • L'expérimentation d'un tronçon pilote de véloroute sécurisé
  • La réalisation d'une carte d'itinéraires malins à vélo
  • L'expérimentation de transports à la demande programmés les jours de marché dont le dimanche
  • La création de pôles d’activités autour des gares et dans les centre-bourgs (PME, pépinières, coworking, CFA…)
  • Le développement des emplois à domicile, de services de proximité (artisanat, métiers manuels, emplois d’insertion, propreté, réemploi, consigne…), des commerces ambulants (boulangerie, épicerie…)
  • La valorisation et la vente directe des produits alimentaires du territoire
  • Le développement des logements partagés et intergénérationnels
  • Informations tous publics dont les personnes les plus âgées, isolées et sans moyens de communication, sur les services publics notamment les dispositifs de la Cali à l ’aide d’un véhicule aménagé (minibus, camping-car, car) relooké "Cali" ou CaliMouv !


Le fil conducteur qui rassemble la plupart des propositions est celui d'un meilleur partage des informations. Les membres ont jugé qu'ils n'avaient en leur possession pas assez d'informations sur les compétences, les projets, les avancées, les difficultés de leur agglomération. De nombreuses propositions vont donc dans le sens d'alimenter et d'impliquer plus les habitants pour répondre mieux à leurs besoins. Cette démarche d'"aller vers" se concrétise aussi bien pour les questions de santé et de vaccination, que pour l'offre de services en mobilité, et pour les solutions présentes afin de développer localement les activités économiques. Parfois, les dispositifs existent mais il manque du lien entre eux et/ou avec les habitants, les usagers, les bénéficiaires. Les échanges, les retours d'expériences... bref, les liens sociaux sont souhaités par les membres du CoDév.

L'instance a ainsi tenu son rôle à la fois d'aiguillon, de lanceuse d'alerte pour signaler ce qui ne fonctionne pas, les priorités du terrain mais aussi de constructrice, de lanceuse d'idées afin de faire mieux et d'aller plus loin.
Chaque proposition a été pensée pour viser l'intérêt général de l'ensemble du territoire (pas de demande particulière sur un seul lieu), des politiques publiques qui peuvent s'appliquer à l'échelle communautaire afin d'améliorer le développement durable du territoire et le relier aux territoires voisins (Bordeaux, Castillon, Gironde, Nouvelle-Aquitaine, etc.).
 

Partager cet article